Matières à réflexion

Rouille, collage, assemblage
Ce sont les objets mis au rebut qui sont le point de départ de mon travail. Tôles rouillées, ferrailles, vieux bois sont autant de matériaux qui sont pour moi prétextes à transformation. Je les récupère pour les détourner de leur fonction première et leur donner une nouvelle dimension. Mes supports, je les déstructure, décloisonne, divise ou les multiplie pour en changer la perspective. S’ouvre alors un nouvel univers. Une tôle rouillée, j’en accentue la corrosion, la tempère ou l’oriente pour mettre en valeur les morsures du temps qui s’écoule. Je confronte ensuite les matériaux transformés et enfin les assemble pour qu’ils se répondent : le bois avec le métal, les traces naturelles du temps avec celles créées dans l’atelier.
De ces créations naît le rythme, tout comme une partition de musique avec ses pauses, ses soupirs et ses nuances.